Skip to Content

Le rocher

Lourdes toucher le rocher

Beaucoup touchent le rocher, dans la Grotte des Apparitions. Non pas parce qu’il dégagerait une force magique qui guérit. Pourtant, que de critiques entendues au nom d’une foi pure, adulte, ou au nom d’un rationalisme absolu ! En fait, toucher le rocher représente l’accolade de Dieu, solide comme le roc. Ce signe du rocher, dans la Bible et dans la tradition chrétienne, est particulièrement riche.

En remontant l’histoire, on s’aperçoit que les grottes ont toujours servi d’abri naturel et marqué l’imagination des hommes. Ici à Massabielle, comme à Bethléem et au tombeau de Gethsémani, la roche de la Grotte a aussi abrité le surnaturel. Sans avoir jamais étudié, Bernadette le savait, instinctivement. “ C’était mon ciel ”, voilà ce qu’elle disait à propos de cette Grotte. Face à cette masse rocheuse, vous êtes aussi invités à dépasser votre quotidien pour prendre de la hauteur. Ne serait-ce que par curiosité, passez à l’intérieur de ce refuge naturel ; voyez comme le roc est poli, luisant du frottement de milliards de caresses. En passant, prenez le temps de regarder la source intarissable, au fond à gauche. Il est bienfaisant de la regarder couler et de l'entendre, cette source.

Une citation de la Bible, sur le thème du rocher

"Dieu est mon roc et ma forteresse,
mon libérateur, c'est mon Dieu.
Je m'abrite en lui, mon rocher,
mon bouclier et ma force de salut,
ma citadelle."

Psaume 18, verset 3