Skip to Content

Création et inauguration d'un Chemin de la Consolation, le 12 novembre 2016, au Sanctuaire de Lourdes

Jubilé de la Miséricorde
Retour

Vierge à l'enfantSamedi 12 novembre 2016, à 10h, en clôture de l'année jubilaire de la Miséricorde, le Sanctuaire de Lourdes a inauguré le Chemin de la Consolation par une procession au départ de la porte Saint-Michel. Le Chemin de la Consolation est un nouveau lieu de dévotion pour faire mémoire des enfants non-nés et pour les porter dans la prière.

La démarche

Le Chemin de la Consolation est un parcours spirituel réalisé en collaboration avec l’association "Mère de Miséricorde". Situé en contrebas du chemin de Croix des Espélugues, il se termine dans un abri sous roche spécialement aménagé, composé de deux grandes cavités dans lesquelles on trouve deux autels, une statue de sainte Madeleine, ainsi qu'une sculpture de la Pietà. Cette Grotte avait été aménagée dans les années 1890, sous l'impulsion du Père Marie-Antoine, capucin, connu également sous le nom du "saint de Toulouse", qui y prêchait souvent devant les foules.

Un mémorial dédié aux enfants non-nés

Le chemin se compose de panneaux méditatifs qui guident le pèlerin dans sa démarche de consolation intérieure. Les parents peuvent ensuite donner un prénom à leur enfant non-né et l’inscrire sur un Livre de Vie. Plus largement, ce cheminement est aussi ouvert à tous ceux qui, marqués par les épreuves de la vie, ont besoin d’être consolés. Le Chemin de la Consolation s’inscrit dans le thème des pèlerinages pour l’année 2017 :  "Il  s’agit d’entrer dans une démarche que l’on voudrait appeler “le Magnificat de l’espérance”. Le Magnificat n’est pas le chant de ceux pour qui tout va bien, mais il monte des cœurs marqués par l’épreuve, et capables  de continuer à avancer dans la confiance, à l’image de Marie et de Bernadette", explique le Père André Cabes, recteur du Sanctuaire de Lourdes. 

En lien avec l'Association "Mère de Miséricorde"

Le Chemin de la Consolation a été imaginé en partenariat avec "Mère de Miséricorde", association  de  fidèles de droit diocésain. "Mère de Miséricorde" propose des alternatives et une aide concrète à des femmes confrontées à l’éventualité d’une IVG. L'association  accueille aussi  tous ceux, hommes, femmes ou couples, qui portent douloureusement la blessure d’un enfant non-né, afin de les aider à avancer sur le chemin du deuil et/ou à recevoir et s’accorder le pardon.

www.meredemisericorde.org