Skip to Content

8 décembre, Lourdes entre en jubilé : venez recevoir des grâces

Journal des grâces
Retour

GrâceLe 8 décembre, au diapason de toute l'Eglise, les pèlerins de Lourdes célèbrent la Vierge Marie dans son Immaculée Conception. Elle est vraiment la toute "comblée de grâce." Le Père André Cabes, recteur de Lourdes, évoque ici le sens de la grâce. Par ailleurs, il nous partage une grâce reçue à Lourdes dans sa jeunesse. Le Jubilé de la Miséricorde, qui s'ouvre demain aussi à Lourdes, s'annonce comme un moment propice de la grâce.


Voir la vidéo du Père André Cabes

Ce que dit le Père Cabes dans cette vidéo : "Et Jésus par sa croix va l'attester jusqu'au bout : aucune situation, même la mort, n'empêche la vie de passer n'empêche l'Amour de passer : voilà la grâce, une vie caractérisée par le don gratuit. Un exemple de grâce reçue ? Alors que j'étais tout jeune brancardier à Lourdes, dans les premiers jours d'un été de juillet, il y a quelque 40 ou 50 ans, c'est ce jeune homme : qui était sur son petit fauteuil roulant actionné électriquement par son moignon. Il n'avait ni bras ni jambes, il avait le tronc et la tête, mais sa tête était un soleil. Je le vois encore. Ce soleil de début juillet, c'était lui. Ce n'était pas le soleil dans les nuages, c'était ce garçon qui venait d'Orléans, début juillet, c'était le pèlerinage d'Orléans... Et pour moi, il m'illumine encore. Voilà une grâce qui n'est pas un miracle à étiqueter mais qui est pour moi une merveille qui m'habite et qui me fait vivre. La grâce, c'est une existence donnée à elle-même, donnée gracieusement, tel que Dieu nous voit. Ce garçon d'Orléans qui n'avait qu'un tronc et une tête était beau en Dieu. Il m'a communiqué une Lumière que Dieu seul pouvait communiquer et Il a voulu se servir de lui."